Les Légendes

Période chaotique de guerres et d'instabilités, de violences et de doutes, cette ère révéla les premiers Héros. De toutes les cultures, ils prouvèrent leur courage et leur vaillance face aux ennemis de la Création. Par leur sacrifice, ils surent infléchir le cours des événements et prouvèrent que les Hommes possédaient leur propre destinée.
Les Elhims luttèrent en première ligne lors de cette période, mais le Seigneur Ténébreux, libéré de toute contrainte, était puissant. Cette puissance destructrice révéla finalement l’héroïsme et l’amour de la Création.
Cher Amis, quelques extraits d’anciens grimoires et parchemins parviendront peut-être à vous faire entrevoir les réalités présumées de cette période.

Ruines et sites abandonnés

Sur les Terres d'Illun, au travers des siècles, des peuples, cultures et religions se sont affrontés, voire détruits, notamment lors de l'Age d'Airain.

Au fil du temps, des sites se sont retrouvés en ruines, abandonnés, puis rongés par le temps. De nombreux secrets, artefacts et savoirs y dorment encore, suscitant la convoitise d'aventuriers téméraires.

En premier lieux, il y a les sites de l'antique Hunduraï, temples impis, nécropoles et sanctuaires démoniaques, aux mystères ténèbreux et qu'il serait sage de laisser endormis. Les Terres d'Illun en sont parsemés, parfois connus, parfois ensevelis et secrets.

Ensuite, il existe également de rares ruines elwenites issues des quelques murailles et bâtisses de pierre de cette Race Ancienne. Perdues dans les forêts antiques, peu en connaissent la localisation.

Plus nombreuses, plus connues et plus complètes, les ruines druuns démontrent la présence d'antiques mines et forteresses de ce peuple des profondeurs aujourd'hui disparu.

Aucune trace par contre des antiques nids sylphyriens et repaires laanites. Il est vrai que ces peuples n'utilisaient que des matériaux naturels pour les créer.

Enfin, certaines tribus d'hommes, disparues ou non, ont marqués de leur empreinte les terres centrales d'Illun.

La mystérieuse cité de Thyr aurait ainsi laissé quelques ports et colonies sur les côtes ouest des Montagnes noires, avant de les abandonner et de disparaitre dans l'oubli.

La Némésie, lors du règne de l'Ainé Jolena, avait installé une grande colonie au sud-ouest des Terres Centrales. Visiblement, le désert a mystérieusement enseveli toute la région. De nombreux forts, ports et ruines de cette ancienne puissance parsèment désormais les riches et les sables brûlants. Les tribus de Parn gardent dans leurs contes un souvenir d'un cataclysme de cet ampleur.

L'Exil divin

Tiré de l’Histoire des Rituels du Mage Kerkis Shan

« Face au désordre qui meurtrissait le monde, les Elhims prirent conscience peu à peu que, par l'entremise du Seigneur Noir, le Chaos l’infesterait de l'intérieur, et qu'il serait au final capable de le détruire entièrement. Il était bien rapide en comparaison du lent travail de la Création. Le pouvoir du Seigneur Ténébreux grandissait chaque jour. Avec un allié au sein d'Illûn, le Chaos engloutirait la Création et l'Oeuvre du Premier Né.

L'Age d'Airain

Tiré des Ecrits légendaires du Grand Barde Eridin Maessius TriBerdin.

« La Guerre Héroïque faisait rage un peu partout sur le monde. Lors de l'Age des Ténèbres, les Hommes aidèrent les Races Anciennes aux abords de leur cité. Mais il devint évident qu'ils devaient mettre de côté le Pacte pour soutenir leurs frères de bataille un peu partout sur le Monde. Les Hommes étaient plus fertiles et donc plus nombreux, vaillants et résistants à la corruption ; ils apportaient ainsi  beaucoup aux Races Anciennes dans les affrontements face à l'Hunduraï.

L'Hunduraï

Extrait des Légendes de la Guerre Héroïque de l’Ordre des Bardes

« Pour détruire le Monde, joyau de la Création, le Seigneur Ténébreux, forma peu à peu une immense armée qui fut nommé l'Hunduraï. Cette armée ténébreuse regroupa bon nombre d’aberrations et créatures créées par le Seigneur Noir.

La Guerre Héroïque

Extrait des Légendes de la Guerre Héroïque de l’Ordre des Bardes

« Au long de cet Age des Ténèbres, les Elhims combattirent les forces du Seigneur Noir. Avec eux, les enfants de Ma s'unirent. Les Felwens sortirent de leurs forêts, les Druuns de leurs mines, les Sylphyrs de leurs montagnes, les Laans des plaines et bosquets et les Hommes de leur cité.

L'Age des Ténèbres

Extrait du Livre des héros, écrit par l’Ainé Calaën

« Les Lumières de Ra, les Feux d’en Haut, et Ra, leur protecteur, éclairaient en permanence la surface d’Illûn. Ra et ses Lumières révélaient la beauté du monde créé, son harmonie et toute l’ampleur de ce joyau de la création.
Quand le Seigneur Ténébreux s’attaqua à la Création, il se pencha très rapidement sur le coeur des Etres peuplant le monde et sur leur esprit. Il sut ainsi d’où provenait leurs joies et d’où provenaient leurs peurs.

X