L'Exil divin

Tiré de l’Histoire des Rituels du Mage Kerkis Shan

« Face au désordre qui meurtrissait le monde, les Elhims prirent conscience peu à peu que, par l'entremise du Seigneur Noir, le Chaos l’infesterait de l'intérieur, et qu'il serait au final capable de le détruire entièrement. Il était bien rapide en comparaison du lent travail de la Création. Le pouvoir du Seigneur Ténébreux grandissait chaque jour. Avec un allié au sein d'Illûn, le Chaos engloutirait la Création et l'Oeuvre du Premier Né.

Il fallait exiler le Seigneur Ténébreux aux confins du Planaire, au sein des Plans Profonds, là où la Loi stabilisée contenait le Chaos bouillonnant. De là, le Seigneur ténébreux ne pourrait plus influer aussi fortement sur l'Oeuvre du Premier Né et le monde en particulier.
L’Erudit put concevoir un rituel qui le permettait. Mais, par le principe de l’Equilibre, il impliquait pour eux tous de se tenir également à l'écart de la Création.
Le Protecteur n'eut pas à les inviter à accepter, car ils étaient les Elhims, Gardiens de l'Oeuvre de la Création, Défenseurs de l'Ordre face aux Chaos.
Le rituel eut lieu et le Seigneur Noir fut exilé sur les Plans Profonds du Planaire. Les Elhims durent quitter également le monde meurtri et affaibli.
Cependant, tous purent garder un lien avec le monde grâce à certains rituels aujourd'hui encore conservés et perpétués dans les Temples. Les Cultes les perpétuent en leur sein et permettent à leurs prêtres d’obtenir quelques pouvoirs des Arcanes. »

Related Articles