Les Elhims

Extrait des Recueils du Grand Sage de Seth, Naël Fargania.

«Après le sacrifice du Premier Né, l’Univers se stabilisa et l’Equilibre fut trouvé face au Chaos. Les Elhims, Gardiens de la Création, héritiers du Premier Né, n’eurent plus de luttes à mener et se tournèrent vers l’Ordre et le monde des Elémentaires. La mythologie fut transmise aux hommes par leur entremise, comme cela est conté dans les Ecrits Anciens.


Ces Elhims, au nombre de huit, se nommèrent et se répartirent les Pouvoirs du Premier Né.

Heptagramme Protecteur web

Le Protecteur se nomma, en charge de l’Equilibre, de l’Autorité, du Conformisme et de la Protection.

Heptagramme Esprit web

L’Esprit se nomma, en charge de la Sagesse, de la Tempérance et de la Spiritualité.

Heptagramme Amoureux web

L’Amoureux se nomma, en charge de l’Altruisme, de la Fragilité, de la Compassion et de l’Amour.

Heptagramme Compagnon web

Le Compagnon se nomma, en charge de la Matérialité, de l’Inventivité, du Travail et de la Créativité manuelle.

Heptagramme Erudit web

L’Erudit se nomma, en charge de la Connaissance, de la Rationnalité, de la Prudence et de l’Entente.

Heptagramme Guerrier web

Le Guerrier se nomma, en charge du Combat, de la Colère, de la Témérité et de l’Ignorance.

Heptagramme Virtuose web

La Virtuose se nomma, en charge des Emotions, de l’Impétuosité, de l’Hédonisme et de la Créativité intellectuelle.

 

 

Le huitième et dernier Elhim ne prit pas de nom. Il fut appelé l’Oublié, car personne ne voulait se souvenir de ce qu’il incarnait. Il prit en charge ce qui restait et ce dont personne ne souhaitait supporter la charge : le Déséquilibre, l’Orgueil, la Haine et le Mensonge..

Esprit
Tout était juste et parfait. »

Les Elhims et les Vices

Le Protecteur combat le Déséquilibre et le Mensonge.
L’Esprit combat le Matérialisme et la Paresse.
L’Amoureux combat l’Egoïsme et le Sacrifice.
Le Compagnon combat l’Esclavagisme et l’Avidité.
L’Erudit combat la Bêtise et l’Orgueil.
Le Guerrier combat la Peur et l’Inaction.
La Virtuose combat la Tristesse et la Luxure .

 

Related Articles