Eclipse Phase

Quelques articles et aides de jeux pour l'univers d'Eclipse Phase.

Identité et sécurité

ID SF webCertes, Eclipse Phase plonge les personnages dans un univers dit 'Dark SF', empli de nouvelles technologies, de nouvelles possibilités, de nouvelles terres à explorer, de nouveaux dangers, de nouvelles horreurs et folies. Cependant, les principales intrigues proposées dans le cadre d'une campagne 'Firewall' tournent essentiellement autour du thème des complots, de l'espionnage, des actions subservives, de l'enquête et des opérations clandestines. Dans ce contexte, il est un sujet incontournable que les personnages ne manqueront pas d'aborder : les identités et le contrôle de ces dernières par les autorités.
Aussi, je vais tâcher de vous en expliquer les principaux concepts au sein de l'univers d'Eclipse Phase, au travers des nouvelles technologies acquises par la Trans-Humanité.
Dans un premier temps, rappelons qu'une identité est ce qui permet de différencier, sans confusion possible, un être vivant, conscient, d'un autre. Pour l'univers d'Eclipse Phase, nous parlerons donc de l'identité de l'Ego, c'est à dire l'identité de la conscience s'exprimant au travers de cet Ego. La révolution sociale ici observée au sein d'Eclipse Phase est que l'apparence et la biométrie, c'est à dire le Morph, ne sont plus intégrées au concept d'identité, bien qu'elles puissent en réalité impliquer une suspicion d'identité.

Le Syndicat des Infugiés de Gerlach

SI Gerlach web

Historique

Le Syndicat des Infugiés de Gerlach fut créé peu de temps après la Chute, lorsque d'innombrables infugiés fuyant la Terre arrivèrent sur Gerlach via des Barges ou des Transmissions QR en provenance de leur planète ravagée.
La population de la station orbitale de Gerlach fut triplée en quelques jours et il fallut organiser toute cette vague d'immigration, en attendant d'envoyer les migrants sur Venus.
Le Syndicat des Infugiés de Gerlach est à l'initiative de quelques ouvriers spatiaux et d'ingénieurs en bio-ingénierie de la station orbitale qui montèrent une structure pour accueillir les Egos, les brieffer et les réenvelopper dans la mesure du possible. Partant d’une volonté altruiste d’aider des Etres dans le malheur, la création de cette organisme était très proche des idées autonomistes de la ceinture extérieure, aucun profit ne motivant la démarche. Certes, les moyens étaient donc limités et seuls des cosses et synthétiques étaient disponibles. Mais cela permit de sauver de nombreux egos à l'époque.
Désormais la vague migratoire est passée. Et dix ans après, Gerlach est devenue une station transitoire vers Vénus. Elle accueille toujours des migrants, mais plus aucun Infugiés. Le Consortium Planétaire n'est en effet pas prêt à lâcher ne serait-ce qu'une partie de son stock.
Désormais, le Syndicat des Infugiés de Gerlach a quelque peu modifié ses statuts et ses actions.
X